Résidences / Créations

PERISTOME #4 / TOUT DOIT DISPARAITRE ?

Appel à contributions
 
En octobre 2016, la compagnie des ondes éditera le quatrième numéro de son fanzine sonore numérique, Péristome.

Péristome est un fanzine sonore numérique édité par l'association La Compagnie des Ondes. Journalisme, poésie, paysage sonore, hörspiel, documentaire, reportage, fiction, interview, bruits, chroniques, création sonore... Péristome est une cour des miracles dans laquelle peuvent coexister les savants et les novices, les prodiges et les bricoleurs, les coups fumeux et les échappées belles, les belles œuvres et les gros gribouillis.
Péristome est un exercice sous contrainte. Chaque numéro à pour thème une expression du langage courant, une expression banale, presque transparente : L'air populaire (Péristome #1), A la rigueur (Péristome #2), C'est le jeu (Péristome #3). La variété des productions qui s'articulent autour de cette expression sont autant d'interprétations subjectives d'un lieu commun, qui en révèlent la polysémie et les potentialités sémantiques. C'est un exercice de réappropriation sonore des mots de tous les jours, autant qu'un détournement ludique du sens commun.
Le thème du prochain numéro : «  Tout doit disparaître ? » .
Péristome est un fanzine qui  joue sur la transposition sonore des caractéristiques d’une édition papier (couverture, ours, éditorial...). Les sons réalisés sont classés dans des rubriques (page portrait, fiche cuisine ou bricolage, pages des sports, rubrique économique...), tout comme un magazine people.
Péristome est diffusé sous la forme d’un objet web qui attache une attention particulière à l'environnement graphique et aux nouveaux modes de navigation sur internet : une seule page web par numéro, support d'écoute pour mobile, carte de téléchargement... Péristome est disponible à l'écoute sur le site www.peristome.com, gratuitement.
Péristome est aussi diffusé lors de séances d'écoute collective après le goûter, avant l'apéro ou pendant le dessert, dans des squats ou dans des salles de spectacle conventionnées, dans les vestiaires ou sur la plage, dans les salons mondains des sous préfectures.
Chaque numéro de Péristome fait également l'objet d'une publication papier en édition limitée contenant un travail graphique original, les notices de chaque productions et un code de téléchargement des sons en mp3.
Péristome est fait à la main, sans subventions, avec amour.
Péristome se demande de quoi sera fait demain.
 

 
Cahier des charges
 

« La vie, la santé, l'amour sont précaires,
pourquoi le travail échapperait-il à cette loi ? »

LAURENCE PARISOT , Interview au Figaro, 30 aout 2005.
« Alors, j'ai bougé; j'ai dû m'en aller, partir, bifurquer,
J'ai dû m'évader, j'ai dû m'enfuir, j'ai dû partir, j'ai dû m'éclipser,
J'ai dû me camoufler, j'ai dû disparaître... Pour réapparaître. »

MC SOLAAR, Bouge de là, Qui sème le vent récolte le tempo, 1991.
Tout doit disparaître ?
« Tout fout le camp ! », « C'était mieux avant», « Le changement c'est maintenant»...
Entre les injonctions à la mutation permanente et discours réactionnaires, que restera-t-il  (de nous) ?

Quelques pistes sémantiques
Pour vous aiguiller, nous avons dégagé différents sens possibles à l'expression « Tout doit disparaître ? ». Les sons réalisés pourront explorer un de ces sens.
les soldes, la liquidation, le déstockage...(dans la limite des stocks disponible)
la mort, l'extinction, la destruction, la perte
l'oubli
l'invisibilité, l'éclipse, la fuite
 
a contrario
le recyclage, la réutilisation, la récupération
la durabilité, la persistance, l’éternité, l'immortalité
La mémoire, le patrimoine, la conservation

Comment réaliser un son ?
Afin de ne pas se retrouver avec 10 sons autour d'un même thème, nous vous invitons à nous envoyer un court texte avec votre(vos) proposition(s) de son(s) (cont...@lacompagniedesondes.fr) avant de vous lancer, et avant le 30 juin 2016. Cette note d’intention pourra être discutée, affinée et précisée si besoin par le comité éditorial.

Genre: Reportage, documentaire, création sonore, interview, chronique…
Aucune forme sonore n’est exclue mais il s’agit de ne pas faire ce que l’on pourrait réaliser lors d’une émission radio en direct par exemple et d’essayer de travailler la matière sonore le plus librement possible. Attention à la simple illustration sonore du fanzine sonore, moyennement intéressant et peu original...
Durée : 1 seconde à 10 minutes (on peut toujours s’arranger)
Qualité sonore : Irréprochable bien sûr ! (prise de son de bonne qualité, pas de format compressé, pas de saturation, de sons trop faibles…)
Droits d’auteur :  L’utilisation d’éléments non produits par vos soins est possible s’ils sont libres de droits et si vous avez l’autorisation de l’auteur ou s’ils sont en Creative Commons (merci de vous renseigner en cas de doute).
Si nécessaire, il y a toujours la possibilité du droit d’une courte citation, à manipuler avec précaution car devant répondre à bon nombre de critères un peu flous… On peut retenir qu’une citation ne doit pas dépasser 10% de la page concernée pour une œuvre littéraire et 10% du temps concerné pour une œuvre sonore et avec obligation de citer la paternité de l’œuvre, sans modification autorisée.
Calendrier: Tous les sons doivent être réalisés pour début septembre 2016 : il est évidemment possible – voire même conseillé- de rendre ses sons plus tôt et d’avoir des retours de la part des membres du comité de rédaction.
Pour le mixage, deux options :
Vous réalisez le mixage de votre son vous même : à faire parvenir à la CDO en format. WAV qualité CD (16 bit/ 44100 Hz) avant début septembre.
ou
Vous souhaitez être accompagné ou pris en charge pour le mixage: c’est Mikael, notre monsieur son, qui s’y collera début septembre.

Date de résidence: 
27 Mai 2016 - 01 Octobre 2016
Date de présentation publique: 
15 Octobre 2016 (Toute la journée)